Les déchets ménagers sont en constante évolution et il y aura toujours des déchets à traiter. Comme le souligne le Grenelle de l’Environnement, le tri est devenu une nécessité : c’est d’abord une responsabilité individuelle, des gestes quotidiens, des gestes citoyens.

Aussi, trier, permet de réduire la quantité et le coût de déchets à incinérer, de respecter l’environnement (économies d’énergie, préservation des ressources naturelles) et de favoriser le recyclage des déchets.
Sur le territoire communautaire, le succès du tri ne se dément pas :

  • la collecte des emballages recyclables (verre, papier, cartonnettes) a augmenté de 1 517 tonnes entre 2008 et 2011, soit plus de 21,1 %,
  • dans le même temps, il y a eu 2 327 tonnes d’ordures ménagères en moins (-10,60 %), non acheminées vers l’usine d’incinération ASTRIA à Bègles.

Lorsqu’un objet, un produit ou un appareil devient hors d’usage, vous pouvez lui offrir une nouvelle vie grâce au recyclage mais à condition en amont de bien respecter les consignes de tri.

Les erreurs de tri compliquent en effet les opérations de classement des déchets et peuvent même en dégrader ou en empêcher le recyclage.
À la maison, dans des conteneurs centralisés, en déchèterie, dans certains magasins…, les lieux de tri et de collecte se multiplient pour vous faciliter la tâche.
Une fois collectés, les matériaux sont acheminés vers des centres de tri puis classés par catégorie et conditionnés afin d’être conformes aux attentes des industriels.

Le recyclage concerne de plus en plus de matériaux pour des quantités de plus en plus importantes :

  • le verre redevient bouteille
  • les magazines reviennent sous forme de journaux
  • les bouteilles en plastique deviennent tuyaux, nouvelles bouteilles ou fibre polaire
  • l’acier est refondu en casseroles, boules de pétanque
  • l’aluminium est utilisé dans la fabrication de vélos, de mobilier…

Les consignes de tri et modalités de collecte varient selon les lieux et les matériaux : il peut s’agir de collecte séparée en porte-à-porte (maisons individuelles, locaux poubelles des immeubles…), d’apport volontaire dans des conteneurs sur la voie publique, dans les surfaces commerciales…, ou en déchèterie. Vous pouvez consulter l’ensemble des dispositifs mis en place par la COBAN sur l’application smartphone dédiée.

Vieux papiers, déchets d’emballage et de verre.
Le tri se fait généralement chez vous : vous déposez ces produits dans des poubelles dédiées, identifiables grâce à un code couleur et qui font l’objet d’un ramassage spécifique :

  • Bac gris : ordures ménagères
  • Bac jaune : papier – cartons – plastiques – aluminium
  • Bac bleu : verre
  • Bac vert : déchets vert

Des bacs de collecte peuvent également être mis à ma disposition sur la voie publique pour le verre, les papiers, les déchets de soin…

Appareils électriques et électroniques hors d’usage, mobilier cassé, textiles et piles usagées, lampes grillées, médicaments non utilisés, déchets de produits ménagers dangereux…

Différents modes de collecte peuvent exister :

  • la collecte dans certains magasins pour les piles, cartouches d’encre d’imprimantes, lampes usagées… ;
  • la collecte chez les détaillants pour les déchets d’équipements électriques et électroniques ;
  • la collecte via des associations, certains magasins, des conteneurs dans la rue, des espaces dédiés en déchèteries pour les textiles, linges de maison, et chaussures usagées
  • la collecte chez les pharmaciens pour les médicaments non utilisés ;
  • la collecte dans l’une des déchèteries installées sur le territoire principalement pour les encombrants, les déchets dangereux et les déchets verts ;
  • la collecte via les recycleries (telles que le réseau Emmaüs, etc.) qui récupèrent, valorisent ou réparent des produits tels que les meubles, vêtements, objets de décoration…